lundi 25 janvier 2016

mardi 12 janvier 2016

lundi 14 décembre 2015

Régionales 2015 : l'échec stratégique d'EELV

Dans la soirée électorale d'hier, un chiffre est peut-être passé inaperçu : c'est la débâcle subie par Europe Ecologie les Verts. 


Au delà des particularismes du scrutin des régionales, qui mélangent proportionnelles (un peu) et majoritaire (beaucoup), qu'est ce que EELV devrait tirer comme conclusions ? 

Première question : est-ce que l'actuel positionnement d'EELV, éloigné de son cœur (fédéralisme européen, environnementalisme, régionalisme) et plus sociétal, est le bon ? 

Ce positionnement est-il compatible avec les idéaux du Parti Socialiste, un parti dirigiste, jacobin, ultra étatiste et anti libéral (cf l'état d'urgence, par exemple) ? 

En admettant que EELV soit bien de gauche et bien à gauche, comment peuvent-ils être les alliés tactiques d'un parti qui s'oppose à eux sur un certain nombre de dossiers, comme le nucléaire (1), les lignes TGV subventionnées (2), Sivens, Notre Dame des Landes (3), Roland Garros (4) ou Aéroville

Sauf erreur, on a pas entendu EELV parler charte des langues régionales. Ce point n'est-il plus à leur programme ?

cette alliance a t-elle un sens ? 
Au vu de ces éléments, la défaite d'EELV est méritée, et leur fera du bien. Les écolos d'EELV ont besoin de se poser et de réfléchir un peu. 











lundi 26 octobre 2015

Ecologie : loin du cirque médiatique de la #COP21, les gens agissent

Une maison pilote 100% autonome, low-tech et permaculturelle est en train de voir le jour dans la Broye. La villa dont les travaux viennent de débuter sera autarcique: elle n’est pas raccordée au réseau d’électricité ni à celui de l’eau et produira davantage d’énergie qu’elle en consommera. Même l’eau récoltée par les toits et la terrasse sera filtrée par des procédés naturels puis purifiée par un système d’osmose inversée avant d’être réutilisée en eau de boisson.




Sur le même sujet 


Pas besoin de lois pour faire de l'écologie


vendredi 16 octobre 2015

La ligne TGV Tours-Bordeaux en faillite avant même d'avoir démarré







lundi 5 octobre 2015

Eco-Hacking: Open-Source Solutions for Energy Access

On August 15, 2015, scores of makers, engineers, designers, and mentors began to arrive at a 16th Century chateau west of Paris for five weeks of open source eco-hacking. Their goal: to refine and prototype a set of twelve open source hardware solutions for a sustainable low-carbon economy. The gathering is called POC21—for “proof of concept”—a cheeky play on “COP21” (the international climate summit scheduled to take place in Paris this December). POC21 transformed the castle and its idyllic grounds into a maker’s paradise: an open source laboratory, accelerator, and rapid prototyping facility. As one participant put it, “The geeks have officially stormed the castle.”
Several of the projects seek to change how we generate, conserve, and monitor the use of energy. Here, we profile three projects that aim to increase our control over our personal energy generation and consumption. If successful, their efforts will move us closer to an efficient, low-carbon, distributed energy system that can be adopted worldwide.
SunZilla
SunZilla and team
The SunZilla team with their existing prototype at POC21. Photo by Michael Floyd. 
SunZilla is an open source portable solar array. Its photovoltaic panels fold out of a central box that also houses the unit’s electrical system and battery power storage. The device was created by members of Bootschaft, a Berlin-based non-profit, to replace the portable diesel generators so often relied upon to power open-air events like music festivals

mardi 29 septembre 2015

Le libéralisme est une valeur de gauche - Nicolas Doze




En toute rigueur, le libéralisme ne peut être classé ni à droite ni à gauche. En déduire qu'il est « centriste » serait aussi une erreur, sauf à dire qu'il est éloigné tant des tendances redistributives de la gauche (et aussi de la droite) que des tendances autoritaires de la droite (et aussi de la gauche), ces deux types de tendances reposant sur l'étatisme et l'interventionnisme, réprouvés par les libéraux